Souvent dans l'esprit de tous, la détox, c'est avant tout une pratique estivale pour travailler le Summer body et se résumant à la consommation de jus verts.

Mais cela est très réducteur de tous les bienfaits que peuvent apporter la détox. C'est ce que nous vous expliquons dans ces quelques lignes.

 

A quel moment la pratiquer ?

 

La mise oeuvre d'un détox ne se résume surtout pas à une méthode minceur avant la période estivale.

 

Elles est particulièrement indiquée si vous prenez des médicaments à l'année, si vous exposez régulièrement dans votre travail à des métaux lourds, des pesticides, des solvants, si vous fumez ou buvez de l'alcool très régulièrement... mais aussi lorsque vous vous sentez fatigués de manière chronique, que vous avez mauvaise haleine, le teint pâle, une digestion délicate... Tout cela peut-être le signe de la nécessité de reposer votre FOIE.

 

Pour toutes ces raisons, il peut être intéressant de faire une petite détox par exemple au changement de saison et particulièrement à la période de transition de l'automne et de l'hiver.

Et par anticipation des fêtes de fin d'année, c'est plutôt une bonne idée.

 

Comprendre brièvement le processus complexe de détoxication 

 

Souvent, vous imaginez que cela passe par une restriction alimentaire conséquente et la consommation de jus de légumes verts à jeûn ...

CE N'EST PAS CE QUE NOUS VOUS PROPOSONS !

La détox ou plutôt détoxification/détoxication est un processus complexe dont l'objectif est d'éliminer toutes les toxines nocives accucumulées dans nos tissus et cellules. On les appelle les XÉNOBIOTIQUES.

 

Principalement, tout cela se passe dans le foie, l'organe dépuratif de l'organisme par excellence. Et c'est lui qu'il faut provisoirement soulager pour qu'il recouvre son fonctionnement optimal.

La détox est un processus enzymatique en 3 phases principales :

la phase 1 : l'INDUCTION qui va notamment activer des molécules très réactives (appelées métabolites) et surtout produire des radicaux libres lors d’une phase INTERMÉDIAIRE

la phase 2 : la CONJUGAISON dont l'objectif est de produire des substances hydrosolubles

la phase 3 :  l'ÉLIMINATION par voie rénale et biliaire dont l'efficacité est renforcée par un pH urinaire alcalin et c'est là que votre consommation alimentaire liquide compris ont un impact significatif.

 

Du fait de ce processus relativement complexe, vous comprenez l’importance de bien choisir le produit que vous utiliserez pour faire votre détox.

Nettoyer et purifier le foie, c’est bien mais il faut pour cela bien le protéger des radicaux libres et que la formule permette un fonctionnement optimal au niveau de chaque phase.

 

C’est ce que nous avons fait dans notre formule BeBelly avec :

  • du radis noir et de la vitamine B3 pour soutenir la phase 1,

  • des antioxydants et des plantes (chardon marie, artichaut) pour protéger le foie dans la phase intermédiaire,
  • puis des vitamines B9, B12, de la taurine, de la choline et de la N-acétylcystéine pour favoriser une activité enzymatique efficace dans la phase 2
  • et enfin, des citrates pour favoriser une bonne élimination dans la phase 3.
  •  

    Comment favoriser la détox ?

     

    Vous avez débuté une détox, et votre objectif premier, c’est de vous sentir mieux.

     

    Voici quelques ASTUCES :

     

    • avoir une bonne hydratation au quotidien avec au moins 1,5 L par jour. Vous avez également noté l’importance du pH de votre eau ; c’est pourquoi vous pouvez la rendre plus alcaline en ajoutant du jus de citron ou du bicarbonate de soude.

     

    • consommer des aliments riches en glucosinolates parce qu’ils sont nécessaires à une bonne activité enzymatique, primordiale dans la détox.

    Vous savez, ce sont ceux que vous vous reconnaissez par leur saveurs amères ou piquantes.

    C’est le cas des choux (notamment chou-fleur, chou de Bruxelles), des brocolis, des navets, des rutabagas, du colza, de la moutarde blanche, des radis.

     

    • avoir recours à des plantes médicinales dont l’utilisation traditionnelle est reconnue depuis longtemps. C’est le cas du radis noir, de l’artichaut, du chardon marie, du desmodium.

     

    • adopter au moins le temps de votre détox, une hygiène de vie saine : une alimentation riche en fibres mais pauvre en graisses saturées et faites de l’activité pour stimuler votre métabolisme

     

    • enfin, limiter tant que possible votre exposition aux xénobiotiques.

    Par exemple, éviter de marcher trop près du trafic routier, aérer quotidiennement votre logement, faire entretenir régulièrement votre installation de chauffage (monoxyde de carbone) et privilégier des produits d’entretien naturels.

     

    Faites ce beau cadeau à votre corps (et particulièrement à votre foie) et appréciez en les bénéfices !